08/03/2021

NOUVELLE RÉSIDENCE AU PÔLE

avec le collectif Al Fonce


Le Syndicat Intercommunal du Pays d’Alby poursuit sa mission de soutien artistique en mettant à disposition l’auditorium du Pôle dans le cadre de résidences. Du 1er au 10 mars, il accueille des artistes de la compagnie Al Fonce (collectif annécien) à l’occasion d’un double projet : la création d’une pièce dite «radiophonique» adaptée de l’œuvre de Ray Bradbury «Fahrenheit 451» qui verra le jour à la fin de l’année et l’enregistrement de pastilles sonores à partir de poèmes à la demande de la Ville d’Annecy.

«Fahrenheit 451»

Ce spectacle, en cours de création, est une pièce issue du roman d’anticipation «Fahrenheit 451». L’équipe est constituée de Marine Depeyre (mise en scène, comédienne), Amandine Meurenant (comédienne), Delphine Prat (comédienne, responsable bruitage) et Régis Monte (musicien). Afin de mettre en œuvre ce projet, ils se sont associés à Marine Faure pour les décors, Antoine Puzenat et Hervé Dufournet, techniciens à Radio Alto et Radio Semnoz.

La pièce met en scène un récit de fiction dépeignant une société autoritaire dans laquelle le monde est organisé, le bonheur obligatoire, où chacun possède des murs aux images animées et dans laquelle les livres sont interdits. Les pompiers sont là pour mettre le feu aux maisons qui en possèdent. L’histoire : celle de Montag, un pompier qui se met à penser à un monde différent... Outre la censure, «Fahrenheit 451» soulève nombre de questionnements contemporains. Une société peut-elle se passer de livres et de connaissances ? Les livres peuvent-ils rivaliser avec la vigueur du numérique et l’emprise des écrans ?

Dans cette mise en scène, l’ensemble des bruitages sera joué en direct. « Je veux plonger l’auditeur dans la magie des fictions radiophoniques », Marine Depeyre. Ainsi, ce qui habituellement réalisé en coulisse deviendra un élément du décor et mettra en valeur l’artisanat du bruitage où les techniciens deviennent eux-mêmes des « actants ».  

Cette création fait parti d’un dyptique abordant les questions de liberté et fait écho à un autre projet de la compagnie qui s’attelle plus spécifiquement au numérique (Homo Numericus, derrière un clic). Une représentation est prévue en décembre 2021 au Totem de Chambéry avec lequel la compagnie est en partenariat.

Des pastilles sonores poétiques

Les artistes ont également bénéficié de l’auditorium du Pôle afin de répondre à une demande de la Ville d’Annecy : enregistrer des poèmes sur le thème du désir issus du concours organisé à l’occasion du Printemps des Poètes et de la Semaine de la langue française et de la Francophonie. La semaine de résidence au Pôle leur a donc permit d’enregistrement les voix, ainsi que de la musique au piano et des bruitages. Les poèmes feront ensuite l’objet d’une diffusion par la Ville d’Annecy.

Résidence artiste_février_collectif Al Fonce_Farenheint et pastilles sonores _1_.jpg

Actu'Pôle > la lettre d'information du Pôle

Pour ne rien rater des évènements du Pôle, abonnez-vous à notre lettre d’information !

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre lettre d'information par courrier électronique (merci de vérifier vos courriers indésirables). Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant dans un lien de désinscription dans chaque lettre d'information réceptionnée.

Ce champ est obligatoire

Géolocalisation